La cigarette électronique, un allié pour arrêter de fumer ?

Publié le : 14 septembre 20226 mins de lecture

La cigarette électronique est un appareil qui permet de vapoter du e-liquide, composé notamment de propylène glycol et/ou de glycérine végétale, aromatisé ou non. La cigarette électronique a été inventée en 2003 par Hon Lik, un pharmacien chinois. Elle a été commercialisée pour la première fois en France en 2006.

Depuis lors, son utilisation a considérablement augmenté, notamment chez les jeunes. En effet, selon une étude publiée en 2017 par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), 7 % des 18-24 ans ont déjà vapoté, contre 3 % en 2014.

Plusieurs études ont montré que la cigarette électronique était efficace pour arrêter de fumer. En effet, selon une étude publiée en 2016 dans la revue Tobacco Control, les fumeurs qui avaient utilisé une cigarette électronique avaient 3 fois plus de chances d’avoir arrêté de fumer à un an que les fumeurs qui n’avaient pas utilisé de cigarette électronique.

De plus, selon une étude publiée en 2015 dans la revue PLoS ONE, les fumeurs qui avaient utilisé une cigarette électronique étaient 2 fois plus nombreux que les fumeurs qui n’avaient pas utilisé de cigarette électronique à être abstinents de tabac à 6 mois.

Ces études montrent donc que la cigarette électronique est un allié efficace pour arrêter de fumer.

La cigarette électronique, une aide efficace au sevrage ?

La cigarette électronique, appelée e-cigarette, est un appareil qui reproduit les gestes et la sensation de fumer une cigarette, sans produire de fumée. Elle contient une batterie, un réservoir d’e-liquide et un atomiseur. L’e-liquide, qui peut être aromatisé, est vaporisé par l’atomiseur et inhalé par le fumeur.

La cigarette électronique a été inventée en 2003 par un pharmacien chinois, Hon Lik. Elle a été introduite en France en 2006 et son usage a rapidement progressé. En 2013, selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), 3,5 % des Français âgés de 18 à 74 ans ont déjà essayé la cigarette électronique.

La cigarette électronique est présentée comme une aide au sevrage tabagique, notamment parce qu’elle permet de contrôler la dose de nicotine inhalée. En effet, l’e-liquide contient de la nicotine, mais il est possible de réduire progressivement sa concentration jusqu’à atteindre un e-liquide sans nicotine.

Plusieurs études ont été menées pour évaluer l’efficacité de la cigarette électronique comme aide au sevrage tabagique. La plupart des études ont été réalisées auprès de fumeurs motivés à arrêter de fumer et ont montré que la cigarette électronique était plus efficace que les patchs ou les gommes à la nicotine pour arrêter de fumer.

Une étude publiée en 2015 dans la revue New England Journal of Medicine a comparé l’efficacité de la cigarette électronique au Nicotinell, un patch à la nicotine. Les auteurs de l’étude ont constaté que, au bout d’un an, 18 % des fumeurs qui avaient utilisé la cigarette électronique étaient abstinents, contre 9 % des fumeurs qui avaient utilisé le patch à la nicotine.

D’autres études ont montré que la cigarette électronique était plus efficace que d’autres aides au sevrage tabagique, telles que les gommes à mâcher ou les sprays à la nicotine.

En France, la cigarette électronique est un dispositif médical et son usage est réglementé. Elle est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.

Quelle est la position des autorités de santé sur la vape ?

La cigarette électronique est un allié pour arrêter de fumer selon les autorités de santé. La vape est un moyen efficace pour les fumeurs de se sevrer du tabac. Les autorités de santé encouragent les fumeurs à utiliser la cigarette électronique pour arrêter de fumer. La vape est un moyen moins nocif que la cigarette classique et permet aux fumeurs de se sevrer du tabac sans les effets néfastes de la nicotine.

Quels risques pour la santé ?

La cigarette électronique a été inventée en 2003 par un Chinois, Hon Lik. Cet appareil, qui ressemble à une vraie cigarette, contient une petite cartouche de nicotine, de propylène glycol et d’arômes. L’utilisateur inhale la vapeur produite par la cigarette électronique.

Aujourd’hui, la cigarette électronique est de plus en plus utilisée par les fumeurs pour arrêter de fumer. En effet, selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, les fumeurs qui utilisent une cigarette électronique ont deux fois la chance de réussir à arrêter de fumer que les fumeurs qui n’utilisent pas de cigarette électronique.

Cependant, la cigarette électronique n’est pas sans risque pour la santé. En effet, selon une étude publiée dans le journal de l’Académie américaine des sciences, l’utilisation de la cigarette électronique est associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires. De plus, selon une étude publiée dans le journal Chest, l’utilisation de la cigarette électronique est associée à un risque accru d’infections pulmonaires.

Ainsi, la cigarette électronique est un allié pour arrêter de fumer mais elle présente des risques pour la santé. Il est donc important de peser le pour et le contre avant de se décider à utiliser une cigarette électronique.

Plan du site